Landschaftsfoto vom Jura Höhenweg

Randonnée

Chemin des Crêtes du Jura: une randonnée avec vue panoramique

  • #Randonnée
Anita
Blogueuse de voyage, travelita.ch
© Fotos

Le chemin des Crêtes du Jura mène de Zurich à Genève en 16 étapes. La blogueuse de voyage, Anita Brechbühl, connaît une la plupart des grandes randonnées et dévoile ici ses tronçons préférés.

Tu es à la recherche d’une grande randonnée en Suisse? Sur le chemin des Crêtes du Jura, tu marches par-delà les sommets et les frontières linguistiques. La blogueuse de voyage, Anita Brechbühl, révèle ici ses étapes préférées.

Le chemin des Crêtes est une véritable expérience, à toute période de l’année. En hiver, il faut tenir compte de la présence de neige et de son épaisseur. Pour ce sentier, la meilleure saison est de mars à octobre.

Étape 7

Des pittoresques gorges du Taubenloch au Chasseral, la septième étape, exigeant une bonne condition physique, culmine avec l’ascension du roi du Jura, qui offre une vue magnifique.

1350 mètres de dénivelé nous séparent de la gare de Frinvillier à notre objectif du jour, le Chasseral. Ce tronçon du chemin des Crêtes du Jura peut donc facilement rivaliser avec une randonnée alpine. Nous prenons nos sacs à dos et traversons la Suze en suivant la route principale. De l’autre côté des gorges du Taubenloch, des panneaux indicateurs nous guident en zigzag à travers la forêt. Bientôt, des vues renversantes s’ouvrent sur la cluse. Nous sommes également impressionnés par les arbres feuillus noueux et marqués par le vent qui bordent le chemin.

Après un peu plus d’une heure de marche, le dénivelé s’élève déjà à 500 mètres. Le chemin s’élargit et s’aplanit par endroits. L’environnement change également. Nous traversons maintenant des pâturages typiques du Jura et profitons de la vue sur les collines boisées. En plein été, la gentiane jaune apporte une touche de couleur.

Le point culminant à portée de main

Lorsque la visibilité est bonne, nous voyons notre objectif du jour se dessiner au loin, sous la forme d’une tour de transmission de 114 mètres de haut. Si tu as faim, assieds-toi sous l’un des vieux arbres géants pour profiter d’un pique-nique. Tu peux aussi apaiser ta faim dans une auberge de montagne typique de la région, par exemple, à la Métairie Jobert. Une fois que tu es reposé/-e, mobilise l’énergie restante pour monter jusqu’au sommet, à 1606 mètres d’altitude. La récompense: une vue panoramique sur les Trois-Lacs, sur l’Arc jurassien et sur les Alpes bernoises.

En bref

Départ: Frinvillier, arrivée: Chasseral

17 km | 5h45 | 1350 | 500

Point fort: les arbres noueux au bord du chemin

  • Foto von unterwegs auf dem Jura Höhenweg. Der Weg verläuft durch einen Wald.

    En route vers l’étape 7.

    Photo © Anita Brechbühl
  • Eine Person auf einem Gipfel, der Gipfel ist markiert mit einem Dreibein.

    En route vers l’étape 7.

    Photo © Anita Brechbühl
  • Landschaftsfoto: Man sieht eine Wiese, über die ein Weg verläuft, weiter einen See und waldige Abschnitte.

    En route vers l’étape 7.

    Photo © Anita Brechbühl
  • Landschaftsfoto: See mit einem Hügel mit Häuser im Hintergrund.

    En route vers l’étape 11.

    Photo © Anita Brechbühl
  • Personen beim Wandern von hinten, sie wandern durch eine hüglige Landschaft.

    En route vers l’étape 11.

    Photo © Anita Brechbühl

Étape 11

En 18 kilomètres de paysages variés sur l’une des plus belles montagnes panoramiques du Jura vaudois, l’étape 11 compte toutes les composantes d’une randonnée réussie.

La onzième étape du chemin des Crêtes du Jura démarre non loin du lac de Neuchâtel, au-dessus du village de Provence, au restaurant Les Rochats. Lors des belles journées d’été, la terrasse ensoleillée se remplit rapidement. Se reposer avant même d’avoir fait un pas? Bien sûr que oui! Nous commandons un café au lait, étudions l’itinéraire de la randonnée du jour et nous armons pour la courte, mais difficile montée vers le Chasseron, à 1607 mètres d’altitude.

Neuf kilomètres de décors variés nous attendent. Après une légère montée et une légère descente le long des flancs du Jura, ces kilomètres nous mènent en direction de l’ouest. Nous suivons de larges chemins caillouteux à travers les fourrés agréablement ombragés de vastes forêts de feuillus, admirons de grands sapins isolés et naviguons sur des sentiers naturels à travers de vastes pâturages jurassiens verdoyants. Un parcours qui permet de profiter des différentes facettes du paysage jurassien. Après une bonne heure et demie, peu après «La Cruchaude», le terrain change. Alors que jusqu’ici, les parties plates et en côte s’équilibraient, le sentier serpente désormais sans interruption en pente raide en direction du Chasseron. Notre persévérance est récompensée: une vue panoramique nous attend au sommet. Alors que les flancs du Jura descendent doucement vers le lac de Neuchâtel en direction du sud, des falaises de grès abruptes plongent dans les profondeurs du côté nord.

La moitié du pays sous les yeux

Avant d’entamer la descente vers Sainte-Croix, autrefois internationalement reconnue comme le «centre mondial de la fabrication de boites et automates à musique», nous nous accordons une pause sur la terrasse ensoleillée de l’hôtel du Chasseron. Pour profiter plus longtemps du magnifique panorama alpin – la vue s’étend du Titlis au mont Salève, montagne emblématique de Genève – le mieux est de prévoir une nuit au Chasseron.

En bref

Départ: Les Rochats, arrivée: Sainte-Croix

18 km | 5h30 | 780 | 860

Incontournable: panorama du Chasseron

Étape 14

À travers les paysages de lande sans fin jusqu’au plus haut sommet du Jura suisse: le mont Tendre. Cette étape regorge aussi de vues panoramiques exceptionnelles.

Entre-temps, nous voilà déjà loin à l’ouest sur les sentiers du chemin des Crêtes du Jura. Ce matin, trois étapes nous séparent encore du Pont à notre objectif, Nyon. Nous nous trouvons ici au point le plus à l’est du lac de Joux, dans la haute vallée du même nom. Alors que notre regard se perd sur le plus grand lac du massif du Jura, le long de la promenade, le brouillard se dissipe et laisse place au soleil.

Le tronçon d’aujourd’hui nous mène du Pont au plus haut sommet du Jura suisse en 22 kilomètres. Il nous reste donc encore du chemin à parcourir et nous nous mettons résolument en marche. Le panneau indicateur nous éloigne de la rive et nous guide sur un chemin forestier en direction du col de Mollendruz. De là, nous avons l’impression de laisser la civilisation derrière nous et de plonger dans l’immensité des pâturages jurassiens. Des fermes dispersées ici et là, des chemins caillouteux et sinueux, des vues lointaines sur les forêts de sapins… le tumulte du quotidien nous semble bien loin. Autre particularité de cette étape: les murs à pierres sèches. Ils suivent les courbes des collines et forment d’imposantes structures en pierres sur plusieurs kilomètres.

Sprint final avant le grand panorama

Sur les derniers mètres de l’ascension du Mont Tendre, à 1679 mètres d’altitude, un fantastique panorama alpin s’offre à nous. La vue s’étend des Alpes vaudoises et valaisannes aux Vosges, en passant par le massif du Mont-Blanc et le jet d’eau de Genève. Elle nous accompagne également sur les sept kilomètres jusqu’au col du Marchairuz. Au terme de l’étape, il est recommandé de faire une halte dans l’hôtel du même nom.

En bref

Départ: Le Pont, arrivée: Col du Marchairuz

22 km | 6h30 | 1050 | 620

Incontournable: des kilomètres de mur de pierres sèches

L’essentiel sur le chemin des Crêtes du Jura

Le chemin des Crêtes du Jura est l’un des plus vieux sentiers de grande randonnée de Suisse. Balisé comme «Route 5», il suit la crête la plus avancée de la chaîne du Jura depuis Dielsdorf, dans le canton de Zurich, jusqu’à Nyon, près du lac Léman. 320 kilomètres de chemins de randonnée divisés en 16 étapes, qui offrent une ascension vers le sommet, une vue magnifique sur le Plateau jusqu’au Mont-Blanc ainsi qu’un itinéraire fait de paysages variés. Le chemin des Crêtes du Jura traverse quatre parcs suisses en passant du nord-est au sud-ouest de la Suisse.

Les difficultés techniques sont rares sur le chemin des Crêtes du Jura, mais le dénivelé est exigeant. Au total, avec toutes les ascensions de sommets et les traversées de cluses, il faut venir à bout de 13 800 mètres de dénivelé, le chemin se trouvant majoritairement à des altitudes comprises entre 600 et 1600 mètres au-dessus du niveau de la mer.

La plupart des lieux de départ et d’arrivée des 16 étapes sont accessibles toute l’année en transports publics. Il est ainsi possible de parcourir les différents tronçons en une journée. Le chemin des Crêtes du Jura est accessible d’avril à mi-novembre.

  • #Randonnée

Partager l'articleChemin des Crêtes du Jura: une randonnée avec vue panoramique

  • Livraison gratuite à partir de CHF 99

    (Avec la TransaCard toujours gratuit)

  • Paiement sûr et simple
  • 14 jours de droit de rétractation